cabinet Concordance orthophonie psychomotricité psychologie hypnothérapie

Quelles médiations utilise le psychomotricien?

psychomotricienne psychomotricité Montreuil graphisme graphomotricité
Montreuil psychomotricienne psychomotricité parcours moteur

En séance le psychomotricien utilise diverses techniques et méthodes de soins qui sont adaptées à la fois aux difficultés présentées par le patient, à ses besoins et à ce qui l'intéresse, le motive. Concrètement le psychomotricien utilise de la relaxation, des jeux, du matériel dynamique mais fait aussi appel à l'expression corporelle et vocale, aux activités graphiques, artistiques, au rythme et à la musique... Les médiations mettent  toujours en jeu le corps à travers ses dimensions dynamiques, expressives, sensorielles ou relationnelles. En voici quelques-unes:

  • Le jeu: le plaisir du jeu s'inscrit dans toutes perspectives psychomotrices, quel que soit le champ d'intervention choisi. Le jeu est ici à entendre dans ses différentes formes, qu'elles soient primaires comme les jeux sensori-moteur (par exemple quand le bébé commence à se redresser sur ses pieds et qu'il joue avec son équilibre), qu'organisées de façon plus secondaires: activités sociales, symboliques, de compétition, de performances... Selon Winnicott le jeu est "thérapeutique en soi". Mais il faut faire attention à ne pas le penser uniquement comme un moyen d'apprentissage et d'acquisition de compétences. En effet le jeu va permettre de rentrer dans une relation à l'autre, de créer, de ressentir du plaisir et aussi d'exprimer des conflits internes. "Le jeu est l'un des moteurs puissants d'intégration, d'élaboration et de transformations d'expériences concrètes en matières symboliques qui vont nourrir l'intelligence du sujet et le rendre à même d'établir des concordances entre ce qui se vit, se touche, se sent, s'éprouve et ce qui se pense." (C. Potel).

  • La graphomotricité est la psychomotricité appliquée à l'acte d'écriture. L'acte graphomoteur est le prolongement psychomoteur de la motricité fine. L'écriture est une praxie (motricité volontaire) fine, mais il ne s'agit pas que de la main: on écrit avec son corps. L'acte d'écriture va concerner directement le corps à travers la posture, le tonus, le mouvement et la latéralité mais il se réfère également à l'espace et au rythme car il faut orienter et organiser la trace dans l'espace feuille. Tous ces domaines sont développés spécifiquement en psychomotricité à travers des activités ludiques, artistiques et de détente.

  • Le parcours moteur: il permet d'explorer l'ensemble des possibilités psycho-motrices du patient qui engage son corps dans l'espace de façon dynamique et orientée. Le parcours, par son organisation, va améliorer les notions de repérage et d'orientation spatio-temporel tout en garantissant un cadre précis et sécurisant pour tenter des expériences motrices. A travers le mouvement et l'exploration sensorielle, l'enfant tend à améliorer sa motricité globale en exerçant l'équilibre, les coordinations/dissociations, les sauts et l'adresse.

  • La relaxation: elle va permettre en psychomotricité de prendre conscience de son corps et de viser un relâchement corporel. cet état de détente physique va permettre également d'accéder à un certain bien être et apaisement psychique. En fonction du patient et de ses besoins une ou plusieurs méthodes de relaxation lui sont proposées qu'elles soient à partir d'inductions verbales ou de mobilisations corporelles. En fin de séance un temps de verbalisation est proposé afin de pouvoir mettre des mots sur le vécu corporel.