A qui s'adresse la psychomotricité?

La psychomotricité s'adresse à une population de tous les âges, quel que soit ses difficultés et ses particularités.

=> Pour les plus petits:

Un suivi en psychomotricité peut être envisagé dans les  cas de prématurité, de retards de développement, d'une anomalie neurologique, d'un trouble précoce de la relation parent-enfant et peut donc aussi proposer un accompagnement parental.Dans ce cas, les séances sont des outils pour décoder le développement de son enfant, pour trouver des stimulations sensorielles et motrices adaptées, prendre plaisir dans la relation etc. Des séances de massage pour bébé peuvent aussi être envisagées.

=>Pour les enfants:

Dans le cas d'un trouble des apprentissages s'exprimant par des difficultés scolaires (dysgraphie, dyspraxie, dyslexie mais aussi des troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité, des difficultés motrices/praxiques, de repérage spatio-temporel, de latéralisation, mais aussi un défaut d'intégration corporelle (problématique liée au schéma corporel et/ou l'image du corps).

Cela concerne également les troubles de la relation à l'autre, les troubles psychosomatiques (stress, angoisse, troubles du sommeil...). Une prise en charge est indiquée pour des pathologies plus spécifiques comme le retard mental, les Troubles Du Spectre Autistique (anciennement Troubles Envahissants du Développement), les maladies génétiques et handicaps moteurs, sensoriels.

=>Pour les adolescents et les adultes:

Le psychomotricien va proposer un accompagnement dès lors qu'il y a une souffrance liée à l'image du corps et à l'estime de soi: cela concerne les troubles du comportement alimentaire, les troubles psychosomatiques dans lesquels on retrouve des troubles du sommeil, de l'anxiété voire une dépression.Il intervient également auprès des personnes développant des troubles psychiques importants entravant la conscience de soi et de la réalité et peut aussi proposer des soins post-traumatiques (AVC, accidents corporels, traumatismes crâniens).

=>Pour les plus âgés:

La psychomotricité est enfin indiquée pour les personnes âgées, développant ou n on des maladies (Parkinson, Alzeihmer...). Il va alors aider à faire face aux changements corporels, cognitifs et moteurs qui s'opèrent au fil des années. Le psychomotricien axe ses prises en charge sur le plaisir corporel, la mémoire, l'équilibre (prévention des chutes), l'exercice des coordinations, l'amplitude du mouvement, la stimulation sensorielle etc.. Il va aider le patient à se sentir mieux dans son corps et à se repérer dans son environnement spatio-temporel afin de favoriser au maximum son autonomie.